Le haché d’agneau

Boulettes, chaussons, burgers, hachis, tourtes…
le haché d’agneau se cuisine à toutes les envies !

Le haché d’agneau, c’est tout simplement de la viande hachée d’agneau : du collier, de la poitrine, de l’épaule ou du gigot selon la texture et le fondant souhaités. Le collier et la poitrine, plutôt riches en gras, pour des boulettes onctueuses, l’épaule et le gigot, plus maigres, pour des burgers de bon goût ! Pour une belle harmonie de saveurs, mélanger deux morceaux de teneur en gras différente.

Le haché d’agneau peut être commercialisé au rayon libre-service des grandes surfaces, sous forme de boulettes ou de palets mais aussi en vrac. Le boucher prépare du haché d’agneau à la demande et choisit les bons morceaux d’agneau à hacher selon l’utilisation culinaire. A la maison, à condition d’avoir un hachoir à viande, préparer du haché d’agneau est un jeu d’enfant : sélectionner la grille dont les trous font de 6 à 8 mm, couper la viande d’agneau en morceaux pour faciliter son passage dans l’appareil.


Le haché d’agneau, puissant en goût, aime les assaisonnements
et les accompagnements qui ont du caractère :



Pignons de pin, graines de sésame
et pain d’épice.

Herbes odorantes et plutôt épicées :
basilic, coriandre, estragon, thym,
romarin ou sarriette.

Epices très aromatiques comme
le ras el hanout, le curcuma,
le gingembre, le cumin ou le curry.

Huile d’olive, pestos vert et rouge,
moutarde

Ail et roquette.

Pour un classique, le haché d’agneau se conjugue à toutes les pâtes, que ce soit en lasagne, en ravioles et raviolis, en cannellonis ou en sauce tomate à l’agneau. Mais il sait aussi faire voyager tant il s’adapte à de nombreuses recettes du monde entier : tajine de boulettes d’agneau, chili con carne, nems, nans, pastillas, briouates, boureks, moussaka, empanadas, arancinis, samoussas, polpettas, pastitsios, tacos...





TOUTES NOS ASTUCES EN UN CLIC